Canada: la partie est loin d'être gagnée


Le média québécois Canöe rapporte ce matin les propos de l'industrie gazière canadienne, qui se dit victime de diabolisation. Un universitaire est interviewé, affirmant que l'état québecois pourrait y gagner énormément en taxes et impôts sur cette industrie florissante. De simples amendes pourraient quant à elles dissuader les gaziers de polluer la nappe phréatique...

 

A lire ici

 



28/02/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres