22/04/2011: Rapport/schiste: "caricature" (Bové)


José Bové voit une caricature du discours des industriels de l'énergie dans un rapport provisoire demandé par le gouvernement sur le gaz de schiste, ce qui renforce la détermination des opposants dont il est le chef de file.

"Ce rapport a été énormément influencé par l'industrie gazière qui veut se faire du fric", a dit M. Bové vendredi à l'AFP. "Le rouleau compresseur du ministère (...) dit: on a des réserves, on va pouvoir faire plus propre, la recherche va progresser, donc d'ici deux ou trois ans on saura faire autrement. C'est le discours caricatural de l'industrie", a dit M. Bové, dont le fief aveyronnais est concerné au premier chef.

Manifestation devant l'Assemblée le 10 mai

Cela "nous maintient dans l'idée qu'il faut rester vigilants" et maintenir la pression, a dit le député européen (Europe Ecologie). Cela commence avec le débat que les députés entameront le 10 mai sur une interdiction de l'exploration et de l'exploitation du gaz et du pétrole de schiste, a-t-il déclaré.

Il a renouvelé son appel à aller manifester devant l'Assemblée nationale ce jour-là. Il devait participer vendredi soir à Lodève (Hérault) à une réunion destinée à préparer cette manifestation du 10 mai, mais aussi à discuter de l'éventualité d'un grand rassemblement sur le plateau du Larzac cet été.

M. Bové s'est montré relativement confiant dans l'issue du débat parlementaire et, selon lui, le pré-rapport rendu public hier ne devrait guère altérer le front du refus à l'Assemblée. Jusque dans la majorité présidentielle, des députés UMP sont "vent debout" contre les gaz et pétrole de schiste, a-t-il dit.

 


La source ici

 

 



22/04/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 169 autres membres