06/04/2011: Gaz de schiste : 200 000 espérés sur le Larzac



En août 2003 le mot d'ordre était contre la mondialisation et l'OMC, cet été c'est le gaz de schiste qui sera dans le collimateur./ Photo DDM, archives
En août 2003 le mot d'ordre était contre la mondialisation et l'OMC, cet été c'est le gaz de schiste qui sera dans le collimateur./ Photo DDM, archives

Entre deux cents et trois cent mille personnes, tel est le bilan du rassemblement altermondialiste en 2003. Les collectifs contre le gaz de schiste espèrent réunir autant de monde, cet été, sur le Larzac.

Cette fois-ci, ce n'est pas l'OMC qui est en ligne de mire, encore que, mais bel et bien la question des énergies, en général, et celle du gaz de schiste en particulier.

Samedi dernier, la Coordination nationale des collectifs locaux contre le gaz de schiste a décidé d'organiser un grand rassemblement, cet été sur le Larzac, sur le modèle du rassemblement anti-mondialisation de 2003 qui avait amené plus de 200 000 personnes sur le plateau. Il est vrai qu'au-delà de la question politique et sociale de l'époque tournant autour de l'idée « d'autres mondes sont possibles », des hôtes de marque était venu apporter leur soutien à l'opération. Manu Chao et Asian dub foundation en tête d'une cohorte d'artistes de tous horizons qui avaient fait vibrer le plateau pendant trois jours.

L'objectif affiché par le collectif d'opposition au gaz de schiste de l'Aveyron, qui se charge de mettre en place les groupes de travail, est de faire aussi bien, sinon mieux que 2003. « Le thème portera sur les nécessaires alternatives énergétiques, indique une représentante du collectif, il y a la fin du pétrole, le nucléaire dont on voit les effets en ce moment, le gaz de schiste dont personne ne veut. L'idée ce sera de travailler sur les bonnes solutions alternatives et sur une nouvelle donne en matière d'énergies. »

Rendez-vous donc les 6 et 7 août, probablement dans les mêmes lieux qu'en 2003 même si cela reste encore à définir. Une nouvelle fois, donc, le plateau va devenir un haut lieu de la contestation. Ces 6 et 7 août 2011 seront d'autant plus symboliques que l'on célébrera cette année les 40 ans du début de la lutte contre l'extension du camp militaire du Larzac avec les premières manifestations, en 1971 à Millau, et que le rassemblement de 2003 s'était déroulé du 8 au 9 août.

Aucune tête d'affiche n'est annoncée pour l'instant mais les collectifs ont ouvert les carnets d'adresse au national et à l'international. Ce n'est qu'un début.


 

La source ici 



06/04/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 173 autres membres